Loading

makesms

Avec makesms, choisissez le destinataire mais aussi l'expéditeur de votre SMS...

Sélectionnez votre message dans le catalogue ou composez-le librement.


Découvrez aussi makering et makecall !

Pour envoyer un SMS en choisissant le destinataire et l'expéditeur...

Inscrivez-vous puis connectez-vous afin d'obtenir des crédits (5 crédits d'essai gratuits).


Message issu du catalogue : makesms

Consultez le catalogue pour identifier le message que vous souhaitez envoyer, notez son numéro txt ou cliquez directement sur le message.

Rendez-vous sur la page WebServices sur l'onglet makeSms, remplissez le numéro d'expéditeur par exemple 0612345678, le numéro de destinataire 0687654321 et le code txt correspondant au message que vous souhaitez envoyer puis validez.

Un message de confirmation s'affiche contenant un lien permettant de suivre le déroulement des opérations en détail.

Instantanément le téléphone du destinataire 0687654321 reçoit un SMS provenant de l'expéditeur 0612345678 avec le contenu correspondant au code séléctionné, par exemple : Appelle-moi pour le code txt 123.

Notez que pour certains messages l'expéditeur est remplacé par un nom. Dans ce cas sur le téléphone du destinataire 0687654321, l'expéditeur n'est pas un numéro mais directement le nom associé au code txt, par exemple pour le code txt 5660 l'expéditeur sera : Nostradamus et le message : Dans une heure tu rencontreras l'amour de ta vie, ne passe pas à coté.


Message librement composé : makesms +

Rendez-vous sur la page WebServices sur l'onglet makeSms +, remplissez le numéro d'expéditeur par exemple 0612345678, le numéro de destinataire 0687654321 et rédigez votre message puis validez.

Un message de confirmation s'affiche contenant un lien permettant de suivre le déroulement des opérations en détail.

Instantanément le téléphone du destinataire 0687654321 reçoit un SMS provenant de l'expéditeur 0612345678 avec le contenu que vous avez rédigé.

Pour éviter toute conséquence néfaste, 5 minutes plus tard, le téléphone du destinataire 0687654321 reçoit un autre SMS l'informant de la supercherie : Le SMS reçu il y a 5 minutes de 33612345678 est une supercherie envoyée par un de vos amis. Plus d'infos sur http://makesms.fr.


Pour envoyer le SMS après un certain délai

Remplissez le champ dans suivi du délai en minutes que vous souhaitez utiliser.

Il est possible de sélectionner un délai entre 1 et 120 minutes.


Important :

notez que certains opérateurs (selon les pays) peuvent modifier le numéro d'expéditeur que vous auriez selectionné (ex: 36004 sur Free).

Les téléphones utilisés comme expéditeur et destinataire ne supportent aucun coût.

Pour envoyer des messages connectez-vous, puis achetez 100 crédits pour 5 Eur. Utilisez ensuite ces crédits à raison de :

  • 5 crédits (0,25 Eur) pour un message makesms choisi dans le catalogue
  • 10 crédits (0,50 Eur) pour un message makesms + librement composé.

Ces crédits sont valables aussi pour les WebServices makecall et makering.

Plaisanterie :

Lors d'un repas ou d'une réunion, déclenchez des quiproquos en faisant envoyer des SMS aux convives entre eux à leur insu ! (En famille, avec des amis ou même au travail...)

Magie :

Avec l'aide d'un complice qui lancera la requête ou tout seul en précisant un délai, vous pouvez facilement monter un tour de magie renversant. Abracadabra, ce téléphone envoie un SMS à cet autre téléphone !

Médiation :

Deux personnes n'osent pas se contacter, donnez leur un coup de pouce !

Alibi :

Faites envoyer le message de votre choix sur votre propre téléphone par l'expéditeur qui convient et montrez-lui qu'il vous a envoyé un message !

Dépannage :

En fin de crédit sur un numéro mais vous devez absolument envoyer un message à une personne depuis ce numéro. Pas de problème !

Curiosité :

Vous voulez voir la réaction de quelqu'un lorsqu'il reçoit un SMS d'une personne bien précise. Passez à l'action !



Découvrez aussi les exemples de scénarios dans le catalogue.

Pourquoi proposer ce service ?

Le but de ce service est de faciliter la communication entre les personnes ou de passer de bons moments. En aucun cas vous ne devez offenser, blesser ou harasser des gens en utilisant ce service. Un SMS peut avoir des conséquences inattendues. Pour cette raison les messages qu'il est possible d'envoyer sont prédéfinis.

Comment envoyer un message différent des messages prédéfinis ?

Si vous ne trouvez pas le message qui vous convient dans le catalogue, vous avez deux possibilités, connectez-vous pour :

1. Composer immédiatement un message librement. Dans ce cas, le destinataire recevra votre message puis 5 minutes plus tard un second message révélant la supercherie.

2. Proposer un message qui sera évalué et peut-être ajouté au catalogue (cela peut prendre plusieurs jours).

Est-ce que le message apparaît dans la liste des messages envoyés du téléphone de l'expéditeur ?

Non. L'expéditeur n'ayant pas physiquement envoyé le message depuis son téléphone, celui-ci n'est pas enregistré sur son téléphone.

Est-ce anonyme ?

Oui. Ni l'expéditeur, ni le destinataire ne peut savoir qui a réellement envoyé le message.

Si le destinataire répond au message qu'il a reçu, que se passe-t-il ?

S'il correspond à un numéro valide, l'expéditeur que vous avez renseigné recevra cette réponse. Dans le cas où l'expéditeur est un nom, personne ne peut recevoir la réponse.

Peut-on utiliser des numéros étrangers ?

Oui, simplement il faut passer les numéros au format international. Par exemple (indicatif 32 pour la Belgique) 32471234567.

Le WebService makesms fonctionne-t-il lorsque le destinataire est sur le réseau Free ?

Non, l'opérateur Free est incompatible. Le message aura le contenu exact mais l'expéditeur sera le 36004 un numéro court arbitraire différent de celui que vous aurez choisi. En revanche les autres WebServices makecall et makering fonctionnent correctement sur le réseau Free.

Peut-on profiter de ce service à moindre coût ?

Oui. Connectez-vous pour bénéficier d'un essai gratuit et d'une offre de parrainage.

L'ensemble des services make est accessible via nos API.

Chacun est libre de développer ses propres applications.

Pour cela lisez la documentation des API make.